citoyenneté Harvey Law Group - Cabinet d'avocats - Law Firm

LES DEMANDES DE RÉSIDENCE ET DE CITOYENNETÉ PAR LE BIAIS D’INVESTISSEMENTS SE MULTIPLIENT ALORS QUE L’AFRIQUE DU SUD FAIT FACE À L’IMPACT DE LA COVID-19 ET À LA RÉCESSION ÉCONOMIQUE

Alors que de plus en plus de Sud-Africains et d’entreprises sud-africaines continuent d’être confrontés aux effets néfastes de la COVID-19 et aux bouleversements du paysage économique, l’idée d’une installation à l’étranger gagne en popularité, non seulement chez les classes aisées mais également auprès des classes moyennes, constate Jean-François Harvey, directeur du cabinet Harvey Law Group (HLG), présent en Afrique.

Selon les données de l’ONU, le nombre de personnes nées en Afrique du Sud et résidant hors du pays est passé de 330 000 en 1990 à plus de 900 000 en 2017 – soit une moyenne de 21 000 Sud-Africains supplémentaires par an.

En ces temps incertains, les personnes qui investissent dans les programmes d’immigration ne sont plus seulement des personnes très fortunées, cette tendance gagne en popularité auprès des Sud-Africains de la classe moyenne. Chez HLG Afrique, nous offrons à nos clients des solutions sur mesure à travers l’acquisition d’une seconde résidence ou citoyenneté, ce qui leur permet d’avoir accès à une meilleure qualité de vie, à un environnement plus sûr, à une meilleure éducation pour leurs enfants et à des soins de santé de premier plan“, précise M. Harvey.

Toutefois, le concept de résidence et de citoyenneté par investissement n’est pas nouveau pour les Sud-Africains. De nombreux ressortissants locaux ont déjà immigré, notamment en Nouvelle-Zélande, en Australie, au Canada, au Royaume-Uni et aux États-Unis. Aujourd’hui, plus de 23 pays dans le monde proposent des programmes d’immigration par investissement à travers lesquels un investisseur étranger investit dans un pays en échange de sa citoyenneté et de son passeport.

La crise du COVID-19 a fait augmenter le nombre de personnes cherchant à immigrer. “Harvey Law Group a été témoin d’une augmentation rapide des demandes de programmes de mobilité et d’immigration par l’investissement, non seulement en Afrique du Sud, mais dans tous nos bureaux à travers le monde, en particulier au cours du deuxième trimestre de 2020. En tant que leader dans le secteur de l’immigration par l’investissement, nous offrons des solutions innovantes à ceux qui cherchent à prendre un nouveau départ à l’étranger“, explique Bastien Trelcat, directeur associé de Harvey Law Group.

Selon M. Trelcat, la résidence et la citoyenneté par l’investissement sont des stratégies prisées car elles offrent un filet de sécurité aux personnes souhaitant préserver leur patrimoine, s’assurer d’une protection financière ou tout simplement avoir une possibilité de repli dans un monde soumis aux aléas économiques et aux incertitudes politiques, particulièrement dans les pays du tiers monde.

Les programmes d’immigration sont une question de sécurité, de liberté de mouvement, de liberté de choix et de qualité de vie. En fonction du programme d’immigration choisi, l’investisseur, son conjoint et ses enfants bénéficieront d’avantages supplémentaires tels que l’obtention d’une résidence ou d’une citoyenneté“, explique M. Harvey.

Au cours des 28 dernières années, Harvey Law Group a accompagné en moyenne une famille tous les trois jours dans son projet d’immigration vers la destination de son choix. Harvey Law Group (HLG) dispense des conseils sur les programmes d’immigration par l’investissement depuis 1992 et prévoit une augmentation des demandes de résidence et de citoyenneté par l’investissement du fait de la progression de la pandémie.

Au-delà des programmes d’immigration traditionnellement choisis par les Sud-Africains, il existe des programmes alternatifs d’immigration par l’investissement en Europe, tels qu’au Portugal, en Grèce, au Monténégro ou à Chypre.

Il existe également des programmes de citoyenneté par l’investissement dans les Caraïbes, tels que ceux proposés par Antigua-et-Barbuda, le Commonwealth de Dominique, la Grenade, Saint-Kitts-et-Nevis et Sainte-Lucie, qui commencent à partir de 1,7 million de rands (100 000 USD). Les programmes d’investissement dans les Caraïbes offrent la possibilité de faire une donation à un fonds gouvernemental ou bien d’investir dans un projet immobilier sur place.

Le bureau HLG Afrique du Sud est habilité par les gouvernements des différents programmes d’immigration par l’investissement à promouvoir ces programmes ainsi qu’à soumettre des candidatures au nom des investisseurs. HLG Afrique du Sud ne donne cependant pas de conseils juridiques sur la législation sud-africaine.

Alors que de plus en plus de personnes recherchent de nouvelles opportunités par le biais de l’immigration par l’investissement, il est essentiel qu’elles consultent un partenaire crédible, expérimenté et agréé qui puisse leur fournir les informations adéquates et qui connaisse les exigences du pays d’accueil afin de leur garantir une transition sans heurts vers leur nouvelle résidence ou citoyenneté“, conclut M. Harvey.

Fort d’une expérience de plus de 28 ans, Harvey Law Group a accompagné avec succès les premiers visas investisseurs E-2 du Vietnam en mai, ouvrant ainsi la voie à une immigration vers les Etats-Unis par le biais de la citoyenneté par l’investissement de la Grenade. Au cours du même mois, HLG a annoncé l’achèvement de l’expansion de son bureau de Wan Chai afin de répondre au nombre croissant de clients et soutenir ainsi les opérations de ses 22 bureaux dans le monde. Ces succès ont marqué des étapes importantes dans le secteur de l’immigration par l’investissement.

REQUEST IMMIGRATION SERVICE

Thank you for visiting Harvey Law Group.
Please select our nearest office to you and complete the enquiry form below.
To send successfully, you must fill in all the required fields marked by an asterisk “*”.